Chaque nouvelle étape est une victoire !

success 2

J’aurai pu prendre ici l’exemple de l’alcoolique qui décide d’arrêter de boire définitivement. C’est vrai.

J’aurai pu aussi prendre celui du fumeur qui arrête du jour au lendemain la cigarette. C’est vrai aussi.

Ou encore le jeune homme en échec scolaire qui trouve sa voie et décide de travailler à fond pour avoir son diplôme avec mention, et cette jeune femme qui a décidé de vaincre son obésité, cet homme qui se lance dans la création de son entreprise…

En fait, j’aurai pu prendre des milliers d’exemples pour illustrer mon propos d’aujourd’hui.

Ce n’est pas le premier pas qui compte !

Pourtant, beaucoup vous diront le contraire, que c’est le premier pas qui compte, mais je pense bien à l’inverse que ce sont les suivants.

Bien sûr, il faut se lancer, et avant cela il faut avoir pensé à ce que l’on va faire, pourquoi, comment.

C’est un processus complexe qui s’est mis en marche.

Vous l’alimentez, vous l’enjolivez, vous le murissez ce super projet, cet objectif qui vous tient à cœur et pour lequel vous allez faire quelques ajustements dans votre vie, parfois même des sacrifices.

Puis un jour : c’est parti.

C’était le moment, c’était ce jour et pas le lendemain.

Peu importe pourquoi à ce moment-là, la seule chose qui compte c’est que vous avez décidé de démarrer.

Et puis il y a le jour suivant, et le jour encore d’après.

Et votre motivation, votre volonté s’affaiblissent.

Et puis vous vous lassez, vous n’avez plus envie de faire des efforts. Et pour finir vous vous arrêtez dans votre élan.

C’est dommage parce que :

Chaque nouvelle étape est une victoire

C’est important de le souligner.

Vous avez passé le premier cap, le premier pas.

Vous avancez vers votre objectif et chaque fois que vous remportez une victoire sur vous, chaque fois vous avancez et vous devenez plus fort.

Si je reprends l’exemple de l’alcoolique, chaque jour d’abstinence est une victoire, un pas de plus.

Celui qui jette son paquet de cigarettes plein et va s’en racheter un le lendemain n’a remporté aucune victoire, alors que celle qui a fait de même et qui craque au bout d’une semaine pour en fumer une a fait plus d’un pas !

Il faut savoir avancer.

Et chaque jour passé, chaque nouveau pas en avant est un combat de plus qui est remporté.

C’est normal de ne pas réussir tout le temps

Vous n’avez pas perdu 10 kilos en 3 mois, mais vous en avez perdu 5 : certes, ce n’était pas l’objectif initial, mais ce n’est pas pour autant un échec.

Peut-être faut-il simplement réajuster les choses, votre programme.

Vous vouliez gagner 1000 € de plus par mois au bout de 6 mois en lançant votre affaire, mais vous ne dégagez que 300 € : certes, vous n’avez pas atteint votre but final, mais est-ce une raison pour tout arrêter ?

Vous êtes sur la bonne voie, et personne n’a dit que tout était facile.

L’échec, la difficulté, la patience font partie de la vie.

C’est le prix à payer, en quelque sorte, pour réussir.

Ne l’a-t-on pas fait en apprenant à marcher ? Ou à lire ? Ou à conduire ?

Très peu de choses sont innées.

L’apprentissage, mais aussi la persévérance, jalonnent notre existence.

Il est important de prendre acte de nos échecs pour mieux les comprendre et continuer à tracer le chemin.

Merci pour votre lecture !

Si vous souhaitez réagir à cet article, laissez un commentaire juste ci-dessous.

Enfin, pour être sûr(e) d’être au courant des prochains articles, abonnez-vous à la newsletter, ainsi vous serez automatiquement informé(e) de chaque nouveau post.

A bientôt !

Je télécharge mon eBook GRATUIT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *