Comment accepter son âge

autumn 1
Être en phase avec son âge est je pense, un élément qui contribue grandement au bonheur et au bien-être.

Oui, comme vous, j’aimerai bien avoir encore 20 ans, j’ai déjà souhaité avoir la maturité nécessaire pour faire ci où ça.

Il m’est arrivé de me regarder dans le miroir et de constater que ma peau n’avait pas la même souplesse qu’auparavant.

Je me suis refait un look pour enrayer la course du temps.

Mais on le sait : on n’a pas de prise.

Le temps passe inexorablement.

Rien ne sert de lutter.

On ne peut être et avoir été.

Alors prenons le parti d’en jouer, d’en profiter !

À quoi bon se lamenter pour quelque chose sur lequel on n’a absolument aucune prise ?

Sans compter que chaque âge est absolument merveilleux. Si.

Vous ne me croyez pas ?

Je télécharge mon eBook GRATUIT

Et pourtant…

  • J’ai 20 ans, la force de l’âge, le monde m’appartient et la vie est belle et je compte bien en profiter.
  • J’ai 25 ans, un travail qui me plait, je fais la fête avec mes amis, je profite de la vie.
  • J’ai 30 ans, je suis en couple, on attend un enfant. Nous sommes heureux et l’avenir est radieux.
  • J’ai 35 ans, premières rides, la vie est très active avec le travail, les enfants, les amis, la famille.
  • J’ai 40 ans, je suis enfin en phase avec mon corps et mon esprit, je suis épanoui.
    Les enfants sont plus grands, le travail est stable, j’ai plus de temps pour moi.Je reprends le sport.
  • J’ai 45 ans, le temps et l’expérience me façonnent.
    Je prends du recul sur les choses qui me paraissaient insurmontables.
  • J’ai 50 ans, les enfants sont partis. C’est incroyable de les voir prendre leur envol.
    Mon corps a encore changé, mais mon esprit reste vif et jeune.
    Je fais toujours du sport.
  • J’ai 55 ans, je suis de plus en plus épanoui, le temps me va bien.
    La vie est belle et je la croque tous les jours.
  • J’ai 60 ans, des petits-enfants ont pointé leur bout du nez, les miens sont stressés par la vie, les obligations, je les rassure, je suis déjà passé par là.
    Il faut prendre les choses avec philosophie.
  • Je suis à la retraite, j’ai le temps pour moi désormais et je suis plus actif et impliqué que jamais.

Le temps n’est pas votre ennemi.

C’est une composante de la vie qu’il faut apprivoiser et ne pas chercher à contourner.

Il faut vivre en accord avec son âge, accepter les contraintes qu’il impose parfois, mais ne pas se retourner en se disant que c’était mieux avant.

Non, c’était différent, vous étiez différent. Et vous serez différent demain aussi.

Et vous, cher lecteur ? Comment voyez-vous le temps qui passe ?

Je télécharge mon eBook GRATUIT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *